Partagez|




Juliet M. Perkins

losing a battle... still fighting for the war
avatar

almost grown
Nombre de messages :
879
Date d'inscription :
06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 12:25




Juliet Madelyn Perkins

— « I'm trying to be someone i'm not. It's definitely harder than it seems.  » —



— « a savoir » —

Bienvenue à vous, permettez moi de vous faire une présentation rapide de moi. Originaire de l'Enclave on me connait sous le nom de Juliet M. Perkins. Actuellement on peut me trouver dans l'Enclave. Sachez en passant que j'ai 26 années et que je suis Noble et espionne pour le HG.



— « physionomie » —

Avec un visage aussi adorable, encadré de longues mèches soyeuses qui descendent dans son dos et soulignent ses courbes féminines, qui pourrait imaginer ce que renferme la jeune femme ? Des yeux de biches, un sourire exquis et des manières de grande dame, rien ne pourrait trahir sa vraie nature. Pourtant Juliet est tout sauf une douce et frêle créature.

Sous une apparence angélique se tapisse une manipulatrice endormie. Depuis toute jeune, la brune sert les intérêts de Hauts-placés dans cette société à laquelle elle ne pense pas appartenir pleinement. Née dans une famille très riche elle a pu jouir d'un confort extrême et d'une facilité de vie. Elle n'a jamais connu de grande perte ou d'amour tragique, elle n'a jamais expérimenté l'horreur de voir souffrir quelqu'un d'aimé. En ayant vécu dans le luxe, Juliet n'attache pourtant pas grande importance aux objets matériels, aux rituels ou parures. Très simple en réalité elle se contente d'obéir pour protéger les quelque rares personnes qui lui sont chères.

Elle est aussi passionnée et audacieuse que pleine d'assurance. Elle a confiance en elle et reconnait son potentiel. Même si elle ne se dévalorise pas, une perte de confiance peut arriver et c'est dans ces moments qu'elle peut compter sur ses amis. Elle aime dire qu'elle ne sert que ses propres intérêts mais ce serait mentir. Sous sa carapace, on peut découvrir une Juliet amicale et tendre. N'ayant que peu de proches, elle ne se dévoile jamais vraiment. Sa faiblesse de ce côté serait de s'attacher sûrement trop aux personnes qui comptent et ce sont ces relations les plus dangereuses.

Juliet est une femme complexe et compliquée, il est même difficile de la décrire tant son caractère a multiples facettes. En surface elle est politesse, charmes et faux-semblants. Une part d'elle même s'accorde à cette description, la douce Juliet: amicale, honorable et généreuse. Son autre moitié est bien plus sombre et regorge de secrets.




 

— « because we all have a story » —
The day I became her

Elles se regardaient dans le blanc des yeux, l’une et l’autre sur leurs gardes et toutes deux attendant que celle d’en face cède la première. Elles se dévisageaient avec un regard presque mauvais. Leurs corps, calmes et posés étaient aux antipodes de leurs pensées déchaînées et impatientes. La tension, palpable, montait d’un cran à chaque seconde. Leurs souffles s’accéléraient et elles commençaient déjà à trépigner intérieurement. Pourtant elles avaient la même imperturbabilité, le même don pour faire preuve de sang-froid. L’esprit de compétition était à paroxysme, toutes deux voulaient gagner. Ce n’était pas tous les jours que se présentait une telle occasion. Elles n’étaient plus dans la même équipe, elles étaient en quelques secondes devenues des concurrentes.

Impuissant l’homme assistait à la scène. Il avait libéré chez ses filles leurs côtés sauvages et compétitifs. A cet instant, il n’avait aucune idée des conséquences de son action.

Caitlin se tenait droite comme un i. On sentait la raideur de son dos et la tension dans sa nuque. Son visage fermé, ne laissait ressurgir que l'aigreur et l’envie.
Juliet avait la tête légèrement penchée sur le côté, le corps détendu et quelques mèches rebelles échappaient à son chignon.
Elles n’auraient pu être plus différentes. Tandis que l’une était stricte envers elle-même, franche et décidée ; l’autre acceptait sa vie comme elle venait et se contentait de respecter les règles du paraître tout en les contournant dans son esprit. La première était rébellion et démonstration, la seconde finesse et coups-fourrés. A croire que les gênes des Perkins étaient maudis. Deux filles indomptables, misère ! Lui qui avait toujours voulu un fils, s’était vu devenir père d’héritières plus sauvage l’une que l’autre.

A l’époque, elles se disputaient pour un rien. Aujourd’hui elles semblaient conciliantes et réconciliées : des paroles mielleuses, des gestes doucereux. En surface les sœurs Perkins étaient charmantes mais leur père ignorait tout de leur petit manège...

Bien qu’elles semblaient faussement amies, elles étaient en réalité très liées. Elles jouaient un rôle de sœurs taquines et distantes, sûrement pour rendre la vie moins platonique. Proches et complices, elles se comprenaient bien mieux qu’elles ne le laissaient croire. Pourquoi tant de mystère à propos d’une relation fraternelle? Allez savoir… Rendre compliqué les choses était tellement plus intéressant. Mener en bateau leur entourage était presque exaltant, comme si elles cherchaient à garder leur complicité pour elles deux, ne jamais la dévoiler aux autres pour mieux en profiter.
Caitlin et Juliet avaient beau être contraires, leurs différences les rapprochaient. Et même si elles ne se ressemblaient pas vraiment, elles partageaient quelques points communs comme leur force de caractère, leur volonté inébranlable et leur don pour aller jusqu’au bout des choses. Passionnées, audacieuses et confiantes.

En ce jour, leur amitié était mise à l’épreuve. Leur père venait de proposer une excursion pour le moins inattendue. Il avait eu vent d’un marchand ambulant à l’extérieur du mur qui proposait toutes sortes d’étoffes rares et de provisions exotiques. Saisissant l’occasion en bon représentant de ses boutiques qu’il était, l’homme se préparait pour la petite escapade. Il offrait à l’une des deux de l’accompagner, et puisqu’une seule place restait dans la voiture, les jeunes filles devaient se départager.
« Pourquoi Caitlin irait-elle ? Cette fois c’est à moi de profiter d’un voyage, vous ne m’emmenez jamais ! » S’exclamait la première.
« Et pour cause,  Juliet est plus jeune, moins responsable. Cette virée ne lui apportera rien. Je suis en âge de me marier, il est temps pour moi de voir le monde. » Renchérissait l’autre.
Toutes deux avaient de bons arguments et de bonnes idées. Elles n’en restèrent pas là bien sûr mais les blablatages et débats de deux adolescentes jalouses ne nous avancent pas dans notre histoire.

Toujours voulant avoir le dernier mot, leurs complaintes et supplications furent vite suivies par chantage et manipulation.
Il céda à la plus jeune.

Juliet eut ainsi le privilège de quitter Vivendale pour la journée. Ces sorties ne se présentaient que rarement, leur père préférait éviter qu'elles ne découvrent le monde extérieur, de peur qu'elles ne le trouvent plus intéressant et ne soient tentées d'aller le visiter par elles-mêmes.
La brunette était aux anges. Elle préparait une tenue légère et pratique en prévision du beau temps même si c’était à peu près le genre de tous ses vêtements. Elle s'imaginait dans la voiture familiale à regarder défiler le paysage par l'encadrement de la petite fenêtre. Elle adorait ces ballades paisibles où elle pouvait profiter du soleil. Pourtant cette journée qu’elle pensait plutôt ordinaire allait se révéler bien plus palpitante que prévu.

* * *

Ils passèrent le mur. A l’entrée de Vivendale étaient attroupés des dizaines de marchands venant d’autres Terres. Juliet avait toujours été fascinée par leurs objets précieux, leurs fruits exotiques et leurs tissus de coton. Elle se faisait une joie de passer la matinée à découvrir de nouveaux objets. Ils descendirent de la voiture pour ensuite zigzaguer dans les rangées du marché. Juliet s’émerveillait des richesses que possédaient ces étrangers, elle regardait les étalages avec des yeux grands ouverts pour ne pas en rater une miette. Les marchands ambulants étaient très appréciés à Vivendale. Les villageois pouvaient rarement s'offrir autant de choses que les nobles qui eux, passaient la journée à faire le tour des étales et à acheter toutes sortes de denrées, matières rares ou colifichets. Bientôt ils trouvèrent le forain qui les intéressait. Le père Perkins décida d’y aller seul, congédiant sa fille. «Ne t’éloignes pas trop. » Il lui tendit quelques billets pour satisfaire ses envies. Et elle ne se fit pas prier pour filer comme le vent et disparaître parmi les emplacements garnis.

Respirer les parfums d'épices était sûrement son jeu préféré. Elle inspirait doucement et tentait de deviner le nom sans lire les écriteaux. Après cela elle faisait un tour côté tissus et touchaient toutes les étoffes pour trouver la plus douce.
Elle sillonnait les allées quand son regard fut irrémédiablement attiré par une curieuse petite boîte. Elle se pencha pour la détailler. Orné de coquillages des Terres du littoral, le joli coffret semblait renfermer des trésors cachés.
«Tout à fait ravissant. » Une femme à ses côtés observait la même pièce qu’elle.
« N’est-ce pas ? » Juliet lui sourit.
L’inconnue devait avoir un peu moins d’une quarantaine d’années. Blonde, les cheveux relevés, un regard strict et fier, elle était de toute évidence de Vivendale.  Vêtue d’une robe richement décorée et de magnifiques bijoux, elle dégageait une certaine assurance. Tout son être lui disait de se méfier, cette noble inspirait le respect et la brunette était quasiment certaine qu’elle maîtrisaità la perfection l’art de l’intimidation. Juliet était tout sauf effrayée et releva le menton pour lui faire face. La riche privilégiée eut un sourire intrigué puis se tourna vers le marchand.
«Je vais prendre cet écrin. » Lorsque celui-ci fut en sa position, la femme se tourna vers Juliet en le tendant le paquet. « Pour vous. »
La jeune fille accepta le présent tout en restant sur ses gardes.
«C’est extrêmement généreux Madame. »
«Il serait malhonnête de ma part de dire que ce geste est désintéressé. » Ce fut au tour de l’adolescente d’avoir un air confiant. Elle le savait, elle l’avait deviné à l’instant où cette femme l’avait approchée.  Elle feignit la surprise.
«Marchons un moment, voulez-vous. » La blonde lui prit le bras et l’entraîna dans les allées.
« J’ai une proposition à vous faire Juliet et si vous l’acceptez vous pourrez avoir bien plus que ce simple coffret. » Qu’elle sache son nom ne l’étonna en rien. Elle était puissante et influente et Juliet l'avait cernée en quelques secondes. Pourtant elle fut tout sauf inquiète, piquée dans sa curiosité elle s'engagea dans un jeu bien dangereux.
« Je suis toute ouïe Madame. »
« Voyons ma chère, appelez-moi Julianne. »





— « les liens » —

Caitlin: Soeur
Les deux soeurs partagent de toute évidence beaucoup plus qu'elles ne le laissent penser. Elles n'ont jamais été à l'abri de conflits fraternels ou de disputes ridicules. Leur réconciliations pouvaient parfois prendre du temps mais elles finissaient toujours par oublier les prémices de leur désaccord. Très liées, elles peuvent compter l'une sur l'autre et s'épaulent mutuellement sans devoir quoi que ce soit, sans attendre de retour.
Un amour entre soeur est toujours si compliqué, celles-ci n'échappent pas à la règle, elles pourraient même bien l'outrepasser.
Romane: Meilleure Amie
Tristitia in quidem in oportet atque et esse quaedam atque habet quidem esse re comitatem dulcior facilitatemque esse liberior ad Tristitia omnem mediocre quidem debet et quaedam haudquaquam amicitia condimentum severitas amicitia quaedam quaedam morum mediocre severitas amicitiae in et et re et esse quidem remissior et et remissior gravitatem et in sed mediocre condimentum et in mediocre dulcior suavitas omni. Omnem atque amicitia esse gravitatem sed severitas in quaedam dulcior facilitatemque gravitatem omni quaedam comitatem.
Seyrane: Passé commun
Tristitia in quidem in oportet atque et esse quaedam atque habet quidem esse re comitatem dulcior facilitatemque esse liberior ad Tristitia omnem mediocre quidem debet et quaedam haudquaquam amicitia condimentum severitas amicitia quaedam quaedam morum mediocre severitas amicitiae in et et re et esse quidem remissior et et remissior gravitatem et in sed mediocre condimentum et in mediocre dulcior suavitas omni. Omnem atque amicitia esse gravitatem sed severitas in quaedam dulcior facilitatemque gravitatem omni quaedam comitatem haudquaquam mediocre quaedam liberior debet sed proclivior.
Les Trois: travaille pour eux
Tristitia in quidem in oportet atque et esse quaedam atque habet quidem esse re comitatem dulcior facilitatemque esse liberior ad Tristitia omnem mediocre quidem debet et quaedam haudquaquam amicitia condimentum severitas amicitia quaedam quaedam morum mediocre severitas amicitiae in et et re et esse quidem remissior et et remissior gravitatem et in sed mediocre condimentum et in mediocre dulcior suavitas omni. Omnem atque amicitia esse gravitatem sed severitas in quaedam dulcior facilitatemque gravitatem omni quaedam comitatem.


— « Behind The Computer » —

A mon tour de me présenter, mon nom est Marion mais vous pouvez m'appeler Malbe. N'oublions pas de préciser que mon personnage a le physique de Odette Annable.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
731
Date d'inscription :
18/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 14:03

La tant attendue Juliet dépasse largement mes espérances ! C'est tout simplement sublime Marion, ton style est juste un régal à lire et maintenant je n'ai qu'une hâte : la voir en action.
L'opposition Cat/Juliet est super intéressante :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
879
Date d'inscription :
06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 14:22

Ouuh merci Marianne ça me fait vraiment plaisir ! :3


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vrai de vrai, cent pour cent pur jus
Nombre de messages :
316
Date d'inscription :
05/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 14:36

J'attends tes posts avec impatience, ça promet du lourd ♥





MIA SAN MIA
"We are who we are"


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fondatrice
Nombre de messages :
1230
Date d'inscription :
24/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 14:38

Juliet nous promets beaucoup d'action, hâte de la voir en rps ♪



Although we may be delicate and soft, some men who are delicate are also strong; and others, coarse and harsh, are cowards
- veronica franco
Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
653
Date d'inscription :
15/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 16:01

Je l'attendais avec impatience Juliet, et je suis bluffée par ton nouveau personnage toujours de plus en plus profond. Avec toi il n'y a ni blanc ni noir juste une multitude de gris *.*


Linelleray
— « Et de plaisirs noirs et mornes... » —
Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
879
Date d'inscription :
06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 16:05

Merci vous :p

Line> Ouah ton commentaire me touche beaucoup Line merci beaucoup *-*
J'espère que l'intervention de Julianne te convient, n'hésites pas si quelque chose ne te plait pas. J'avais vraiment hâte de poster, j'adore son histoire avec les trois :p


Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
731
Date d'inscription :
18/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 18:08

Je suis grave d'accord avec Line, tes personnages sont toujours ultra complexes et du coup très intéressants ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
653
Date d'inscription :
15/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 18:59

Et en plus tu me demandes si quelque chose ne me convient pas ! x) Sincèrement Juliet est juste géniale et je suis contente que tu aies pensé aux Trois. ;)


Linelleray
— « Et de plaisirs noirs et mornes... » —
Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
879
Date d'inscription :
06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 19:58

Merci les filles :)


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Expié engagé
Nombre de messages :
144
Date d'inscription :
13/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Oct - 20:32

Sublime, son lien avec les Trois est vraiment très intéressant ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vrai de vrai, cent pour cent pur jus
Nombre de messages :
331
Date d'inscription :
14/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Oct - 10:49

sdjvndfnkbvx caklqsfncv sq q ssdv, mkcnx


ce commentaire est des plus expressifs de ce que je ressens après avoir lu Juliet
Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
879
Date d'inscription :
06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Oct - 12:47

Ouah j'adore ce commentaire xD Merci Maé ! ♥


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vrai de vrai, cent pour cent pur jus
Nombre de messages :
331
Date d'inscription :
14/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Oct - 12:54

Je suis très constructive, je sais :3 Nan plus sérieusement j'ai hâte de la jouer avec Romane, elles vont nous faire de ces manigances. Jumane rule the world
Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
731
Date d'inscription :
18/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Oct - 13:34

C'est sûr que le duo Juliet/Romane va apporter du mouvement ici ! :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
879
Date d'inscription :
06/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Oct - 14:18

Jumane XD J'adhère !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
réponse rapide
pour répondre plus vite que son ombre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: 
- administration -
 :: Welcome, welcome :: Billets des Nordiens
-