Partagez|




Adelynn Hope Marks ft. Arielle Kebbel

losing a battle... still fighting for the war
avatar

Nouveau membre
Nombre de messages :
32
Date d'inscription :
29/08/2014
Localisation :
Village
Avatar actuel :
Arielle Kebbel

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Nov - 21:38


Adelynn Hope Marks ft. Arielle Kebbel


Get free or die trying


A savoir

Bienvenue à vous, permettez moi de vous faire une présentation rapide de moi. Originaire du village, on me connait sous le nom d'Adelynn Marks. Actuellement on peut me trouver dans le quartier privilégié. Sachez en passant que j'ai 21 années et que je suis une villageoise, libre.


Physionomie


La physionomie d'Adelynn se caractérise principalement par une franchise parfois dédaignée et une placidité étonnante. La jeune femme sait garder sa part de mystère. Elle ne dévoile d'elle que le strict minimum, et uniquement quand on le lui demande. De ce fait, peu sont les gens qui la connaissent, alors que beaucoup la côtoient. Bien qu'elle soit généralement convenable et avenante en publique, en elle se cache un sentiment beaucoup plus néfaste dans lequel se mêlent la déception, la colère et les regrets. Adelynn manie à la perfection l'art de dire les choses les plus blessantes sur un ton des plus sereins. Hausser la voix n'est pas son genre. Sa douce arrogance invite à la destruction de l'air innocent qu'on lui donne au premier abord. Débrouillarde, elle n'apprécie pas d'avoir à demander de l'aide à quelqu'un, bien que ce soit arrivé à maintes reprises.
"Un peu de mépris épargne beaucoup de haine"
Son plus grand défaut -qu'elle ne considère d'ailleurs pas comme tel- est sans doute la rancune. Selon elle, tout crime se doit d'être payé par celui qui l'a commis. Peu importe son importance. Elle estime que celui qui commet une erreur sans en payer le prix n'aura aucun scrupule à recommencer. Non pas qu'elle soit adepte de la vengeance, mais elle tient à faire comprendre à ceux qui la font souffrir qu'elle n'efface pas un événement de son esprit avec le simple et populaire pardon.
"La mémoire est la sentinelle de l'esprit". La jeune femme a l'esprit naturellement mnémonique; elle n'oubliera pas un visage qu'elle a simplement croisé. L'observation est devenue pour elle un réflexe. Balayant de ses yeux chaque trait caractérisant un individu, elle est attentive au moindre détail.
La plus grande peur que la blonde connaisse est certainement celle de la servitude. La liberté est pour elle une valeur vitale, et préférerait mourir plutôt que d'en être privée.
Adelynn pratique depuis peu le croquis au fusain, et se plait particulièrement à dessiner des portraits, les plus réalistes possibles. Son attention est toute particulière lorsqu'il s'agit de reproduire un regard. Les yeux ne sont pas que des organes, mais des émotions à eux seuls. Ainsi, ils constituent la signature d'Adelynn. Une de ses oeuvres parmi d'autres se démarquera rien qu'à la précision avec laquelle le regard est dépeint.
Son physique lui-même n'a rien d'impressionnant, et inspire à une femme d'apparence aimable et douce. Son regard, cependant, dévoile un caractère inflexible et exigeant chez Adelynn. Quant à ses yeux, ils sont d'un marron glacé pouvant tirer sur le vert, mais paraissent former un sombre et menaçant abîme. Ses fines épaules laissent à l'occasion découler une abondance de boucles blondes, qui sont toutefois plus souvent rattachées. Son corps élancé dévoile des courbes modérément généreuses, souvent appréciées de la gente masculine.


Because we all have a story

L'été battait son plein, et dehors, la chaleur était insoutenable. Le village en était devenu désert.
Assis sur un tabouret inconfortable, au chevet d'une villageoise sur le point d'accoucher, le médecin -aussi peu qualifié soit-il- se passa l'avant-bras sur son front perlant de sueur. De son autre main, il passait une éponge humide sur le visage de la jeune femme, envieux du rafraîchissement qu'elle procurait.
-Elle est épuisée, monsieur Marks. Je suis désolé pour vous et votre fils Emmett, mais les circonstances m'obligent à vous mettre la réalité en face. Votre femme mourra de son accouchement, j'en suis persuadé. Sa fièvre est trop importante, la chaleur ambiante n'arrange rien à la situation, et elle est physiquement incapable de mettre au monde cet enfant sans y laisser sa vie. Mais nous pouvons encore épargner le bébé.
Le médecin avait vu juste. La mère d'Emmett succomba à l'accouchement de sa petite soeur, et c'est ainsi qu'Adelynn vit le jour.
La douleur qu'un homme subit lorsqu'il perd la femme qu'il aime est compréhensible, mais la rancoeur qu'il éprouve envers sa propre fille devient vite destructrice. Le jour même de la naissance d'Adelynn, son père Chad ne lui accorda aucun regard. Chad était cet homme si menaçant par ses traits carrés, sa carrure large et musclée, et son regard presque agresseur, que peu de villageois l'abordaient. Le jour suivant, il se pencha au-dessus du couffin dans lequel Emmet, alors âgé de douze ans, avait déposé sa petite soeur. Le jeune garçon crut un instant voir de l'affection dans le regard de son père posé sur le bébé. Mais il n'en était rien. Chad, les bras croisés autour de la poitrine, le visage aride et le regard désinvolte, tourna les talons quelques secondes plus tard. Il attrapa le premier objet qui lui venait sous la main -en l'occurrence, un pot de terre cuite-, et le lança contre un mur de pierres. Un bruit fracassant retentit, et le pot se brisa en mille éclats. Emmett sursauta, et un frisson d'horreur parcourut son corps de jeune garçon encore frêle. Dans un silence absolu, il prit Adelynn avec lui, et s'isola avec elle des heures passant. La nuit tomba, et il resta dans son coin, assis en tailleur portant sa soeur. Une goutte de sueur se forma, et coula de sa tempe jusqu'à sa mâchoire déjà carrée pour son jeune âge. Peut-être que le soleil s'était couché, mais la chaleur, elle, persistait. Cette nuit là, Emmett fit une promesse; celle de donner corps et âme pour offrir à sa soeur une vie meilleure. Une poignée de seconde pour la prononcer, de longues années pour la tenir...
~
Quatre années passèrent sans que les deux enfants voient en Chad une quelconque figure paternelle. L'homme sombrait peu à peu, se consolait dans l'alcool, et se considérait généreux d'offrir un toit à deux enfants dont il ne souhaitait pas s'occuper. Il était démuni, et avait eu beaucoup de peine à se trouver un toit convenable. Alors qu'Emmett se voyait petit-à-petit devenir un homme, il était confronté quotidiennement à la violence de son père. Certains soirs, le ton montait, puis Chad envoyait le premier coup. Le garçon, qui commençait à avoir une carrure imposante, ne pouvait faire autrement que de se défendre. Adelynn, du haut de ses quatre ans, assistait à la scène, de sa présence à l'époque si discrète. Chaque fois que la situation dégénérait, Emmett espérait que ce soit la dernière.
L'hiver arriva, et comme l'avaient prédit les cultivateurs, il fut rude. Le village semblait se figer peu à peu sous la morsure du froid, et était comme sous l'effet d'un arrêt dans le temps. Tandis que la vie dans l'enclave semblait se passer paisiblement, tous au coin d'un feu réconfortant, nombreux furent les villageois qui succombèrent à une fièvre incurable; parmi eux, Chad. L'homme s'affaiblissait de jour en jour, et crachait ses poumons. Refusant d'avoir recours à la médecine, aussi peu efficace qu'elle soit, il se préparait doucement à la mort. Un matin, Emmett s'était éclipsé pour aller chercher du pain chez sa voisine Mary, comme il avait pris l'habitude de le faire chaque semaine depuis le décès de sa mère. Le vieille femme était étonnamment robuste pour son âge. Elle avait résisté à tous les hivers qu'elle avait traversés, et avait réussi avec brio à échapper à l'esclavage. Emmett revint donc quelques minutes plus tard, et en poussant lourdement la porte, il découvrit le corps de son père gisant au sol, Adelynn agenouillée près de lui.
-Il allait chercher son verre, mais il est tombé. Il ne bouge plus, Emmett.
De par son jeune âge, la fillette ne comprenait pas. La mort était pour elle une idée, plus qu'abstraite. Emmett posa le pain sur la table de bois, se pencha vers sa soeur et la porta. Il la couvrit d'une épaisse maille de laine, et l'emmena chez la vieille Mary.
-Tout ira bien, Adelynn.
Il pensait "tout ira mieux". Son père venait de mourir, et le jeune homme fut libéré d'un poids énorme. Il n'aura plus à subir sa fureur, les blâmes qu'il lançait, ou bien les regards haineux qu'il avait envers Adelynn ou lui. Il n'aura plus à endurer les scènes de violence récurrentes. Tout était enfin terminé. Finalement, Chad n'attendait que ça. Mourir.
~
Les années qui suivirent la mort de leur père, Adelynn et Emmett durent quitter la chaumière dans laquelle ils avaient vécu jusqu'à maintenant. Commença pour eux une vie de vagabonds, rythmée par la peur d'être repérés par un Traqueur et de mener une vie d'asservissement. La débrouillardise devint leur compagnon du quotidien. Les jours d'hiver trop rudes, Mary acceptait de les héberger en échange d'une aide aux tâches ménagères. Emmett allait chasser pendant qu'Adelynn, encore toute jeune, apprenait à confectionner des vêtements. Dès que les journées se montraient plus clémentes, le frère et la soeur repartaient vivre dans les rues, vêtus de ce qu'Adelynn avait réussi à terminer, non sans fierté.
Dès qu'Emmett eut l'âge requis, il parvint à devenir gardien, et pouvait enfin subvenir aux besoins d'Adelynn. Il put loger dans une maisonnette du cercle des Gardiens, sans trop de confort, mais toujours plus agréable à vivre que la plupart des autres logis du village. Malgré que le travail d'Emmett l'occupait presque à plein temps, Adelynn entretenait avec son frère une relation toujours aussi complice. Sans être totalement dépendante de lui, elle savait qu'elle lui était redevable pour la vie qu'il lui avait offerte. Ne souhaitant pas se sentir inutile, elle continuait de confectionner des vêtements et les vendait aux villageois les plus aisés. L'investissement du blond au sein de la Garde était des plus honorables. Il fit la connaissance de nombreux hommes qu'il ramenait régulièrement à la maison. Adelynn accueillait toujours les Gardiens et leur famille avec convenance, mais elle tenait avec eux un certain détachement. Ou plutôt, ce sont eux qui maintenaient ce détachement. Elle était figurante, rien de plus. Adelynn leur inspirait un simple respect, sans jamais déborder vers de l'affection ou même de l'intérêt. Du moins c'était le cas jusqu'au jour où un homme attira son attention. Ayant pourtant l'habitude de voir et revoir les mêmes visages régulièrement, elle apprécia la vue d'un nouvel arrivant. Il n'était pas comme les autres. Lui aurait pu se fondre dans la masse, mais contrairement au reste des Gardiens qu'Emmett ramenait à la maison, le jeune homme porta envers la blonde une attention plus particulière. Il engagea la conversation. Dalian s'intéressait à elle, et elle faisait de même. Chaque instant passé en la compagnie l'un de l'autre faisait preuve d'un intérêt sans pareil. Cet intérêt tourna presque à la fascination. Sans crier garde, et alors que personne ne l'aurait imaginé, c'est une grande amitié qui liait désormais Adelynn et Dalian. La confiance s'installa et devint un pilier solide qui maintenait cette forte relation entre les deux jeunes gens. Adelynn savait qu'elle n'aurait pas d'autre occasion de rencontrer quelqu'un comme Dalian. Leurs liens étaient comme fraternels, non loin de ceux qu'elle liait avec Emmett, mais quelque chose était différent. Oui, différent. Le brun n'aurait pas pu être de son sang, car l'amour qu'elle lui portait allait secrètement bien au-delà de la fraternité, ou de l'amitié. Tout en sachant qu'il était impossible que ce sentiment soit réciproque, Adelynn s'était éprise de Dalian. Eprouver de tels sentiments en si peu de temps était pour la jeune femme une preuve de faiblesse. Cela ne la définissait pas, ce n'était pas elle. En y réfléchissant, elle ne le connaissait pas plus que ça. Qui était-il ? Elle ne savait que peu de choses sur Dalian, mais c'était inconsciemment suffisant pour s'attacher à lui.
~
Deux mois d'été ardant passèrent sans que la blonde ne manifeste ses réels sentiments.
C'était une journée qui s'annonçait être des plus banales pour Adelynn. Elle n'avait pas de nouvelles ni de son frère ni du reste de la Garde depuis trois jours. Emmett l'avait prévenue, il ne reviendrait pas de si tôt.
La blonde passa une partie de la journée à chasser à l'arc les petits gibiers. Sans manier l'arme à la perfection, elle se débrouillait suffisamment pour pouvoir se nourrir et se vêtir.
Lorsque la nuit tomba, la jeune femme était dans un état des plus sereins. Elle était assise sur un fauteuil à bascule, le visage uniquement éclairé par la lueur d'une bougie qu'elle tenait dans ses mains. Elle songeait au tournent idéal que sa vie avait emprunté depuis son enfance. Elle et son frère avaient échappé à la servitude de l'Enclave, Emmett faisait partie de la Garde, les deux jeunes gens ne vivaient plus dans de médiocres conditions, et surtout, Adelynn avait rencontré Dalian. Pour rien au monde elle n'aurait échangé sa situation, pas même contre une vie paisible dans l'Enclave. Adelynn était heureuse, et aurait voulu éterniser cet instant. Elle aurait dû...
Le lendemain matin, la jeune femme se leva à l'aube dans l'espoir de voir arriver la Garde chez elle. Elle s'empressa de sortir lorsqu'elle entendit des voix qui lui étaient familières. Les gardiens étaient là. Elle s'empressa de franchir le pas de la porte avec enthousiasme. Mais cet engouement ne fut qu'éphémère, car parmi tous les gardiens, Adelynn ne trouva ni Emmett, ni Dalian. La blonde adopta alors un ton sévère, qu'elle n'avait pas l'habitude d'avoir envers la Garde.
-Où sont-ils ?
L'effondrement. La jeune femme resta inerte quelques secondes. Pas un gémissement, pas une larme, pas un soupire, rien. Le regard perdu dans le vide, la bouche à peine assez ouverte pour laisser passer l'air. Rien de tout ce que le gardien venait de dire ne pouvait être vrai. Emmett ne pouvait pas être mort. Surtout pas mort de la main volontaire de Dalian.  Lorsqu'Adelynn réalisa finalement que l'homme en face d'elle lui contait toute la vérité, la rage, la peine, et la haine la submergèrent. Rien autour d'elle n'avait plus aucune importance. Tout son idéal s'était écroulé en une poignée de seconde, le temps qu'il aura fallu à une feuille de tomber de son arbre. L'air doux devint alors désagréable, le soleil rayonnant se fit détestable et la vie paisible que menait Adelynn n'avait désormais plus aucun sens. La seule famille qu'il lui restait venait d'être assassinée par l'homme à qui elle avait accordé toute sa confiance, et surtout tout son amour. La Garde se dispensa de donner plus de détails et s'en alla, laissant Adelynn plus seule que jamais. Elle devenait à leurs yeux encore moins que ce qu'elle n'était déjà. Avant, c'était la soeur de leur ami, de leur confrère. Et maintenant ? Elle redevient une villageoise parmi d'autres, un meuble insignifiant, elle n'est plus d'aucune utilité.
~
Deux années se sont écoulées; années durant lesquelles la mémoire d'Adelynn n'avait rien effacé. Non, le temps n'efface rien, encore moins les blessures. Le temps ne fait qu'amplifier la haine, intensifier la rage et enfler la douleur. La blonde dut alors trouver un échappatoire l'empêchant de sombrer. Elle s'essaya au tir à l'arc, à la chasse, au tissage et même à la tapisserie. Chacune de ces activités l'occupa un temps, assez minime. Elle appréciait tirer à l'arc sur la cible à silhouette humaine qu'elle s'était confectionnée avec de la toile de jute rembourrée. Elle prit pour habitude d'imaginer sur cette cible un visage qui lui inspirait haine et dégoût. La plupart des Gardiens y étaient passés, mais Dalian, lui, revenait avec récurrence. Adelynn lui accordait une flèche chaque jour. Ni plus ni moins. C'était pour elle la flèche la plus douloureuse. Elle tirait à la fois sur celui qu'elle avait aimé, et à la fois sur l'assassin de son frère. Une seule et unique flèche pour deux individus, elle aurait aimé pouvoir en épargner un. Une fois lassée de cette activité, est venu le tour de la chasse. Tuer l'animal pour tuer le temps, l'ennui, les obscures rêveries qu'Adelynn subissait. Cette fois encore elle ne parvint pas à trouver en son occupation un quelconque apaisement. Puis le tissage et la tapisserie l'intéressèrent, pour peu de temps. Aujourd'hui, c'est le croquis au fusain qui lui permet de s'occuper l'esprit. Plus qu'un passe-temps comme un autre, c'est devenu une réelle passion. Elle vend ses productions dans l'Enclave, et aux villageois les plus nantis. Adelynn a quitté la maison où elle vivait avec son frère gardien. Elle loge désormais dans le quartier privilégié grâce aux legs de son frère et aux revenus que lui apporte la vente de ses croquis.



Behind The Computer

A mon tour de me présenter, mon nom est Zélie mais vous pouvez m'appeler comme bon vous semble, pourvu que je me reconnaisse. N'oublions pas de préciser que mon personnage a le physique de Arielle Kebbel. Avant de partir j'aimerais dire que le forum est unique en son genre. Pour finir je proclame fièrement avoir lut le règlement en entier puisque je suis capable de dire que le code qui est glissé à l'intérieur est "épée en eau".

Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
722
Date d'inscription :
18/08/2013
Avatar actuel :
Jaimie Alexander

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Nov - 21:45

Quelle présentation ! Complète, impeccablement rédigée, et très annonciatrice des excellents rps qui auront lieu - je l'espère. Ton style est magnifique :3
Bienvenue dans les rangs des expiés, Zélie, j'ai hâte de pouvoir faire ta connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nouveau membre
Nombre de messages :
32
Date d'inscription :
29/08/2014
Localisation :
Village
Avatar actuel :
Arielle Kebbel

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Nov - 22:08

Merci pour ces compliments! J'ai hâte également de débuter dans le vif du forum et de découvrir ce qu'il réserve :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
722
Date d'inscription :
18/08/2013
Avatar actuel :
Jaimie Alexander

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Nov - 22:11

J'espère que ça va te plaire, en tout cas n'hésite pas à faire un tour sur la cb, il y a souvent des gens de connectés le soir :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fondatrice
Nombre de messages :
1223
Date d'inscription :
24/10/2012
Localisation :
Enclave
Avatar actuel :
Annabel Scoley

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Nov - 22:19

Bienvenue dans la #expiafamily ♪
Superbe fiche, et si tu as la moindre hésitation pour commencer les rps n'hésites pas à nous questionner sur la cb ou par mp ;)



Contre ceux d'en haut
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nouveau membre
Nombre de messages :
32
Date d'inscription :
29/08/2014
Localisation :
Village
Avatar actuel :
Arielle Kebbel

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Nov - 22:27

Merci à vous! Et pas de soucis, je n'hésiterais pas à vous questionner :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

Sam 15 Nov - 0:18

Bienvenue à toi Zélie! Une superbe fiche, tu es très agréable à lire et Adelynn m'a l'air fort intéressante :3 Au plaisir de RP avec toi! ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
867
Date d'inscription :
06/12/2013
Localisation :
multiple
Avatar actuel :
Josie ♡

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Nov - 0:45

Bienvenue sur le forum Zélie!
En espérant qu'il te plaise surtout. Ta petite Adelynn était très attendue par ici! J'avais hâte de la voir et maintenant, encore plus de lire tes rp. :)


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nouveau membre
Nombre de messages :
32
Date d'inscription :
29/08/2014
Localisation :
Village
Avatar actuel :
Arielle Kebbel

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Nov - 8:34

Merci à toutes :) Hâte de vous croiser dans les RPs !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Expié engagé
Nombre de messages :
182
Date d'inscription :
07/09/2014
Localisation :
Vivendale
Avatar actuel :
Gigi Hadid

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Nov - 13:39

Bienvenue Sednille !^^
J'espère que tu te plairas sur ce forum.
A bientôt dans les rp' sûrement.



IF YOU DON'T LOVE ME NO MORE THEN LIE
• I'm bad at love but you can't blame me for trying.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Expié engagé
Nombre de messages :
131
Date d'inscription :
13/06/2014
Localisation :
Actuellement dans l'Enclave.
Avatar actuel :
Gabriella Wilde.

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Nov - 15:35

Wow, wow, wow ! ♪
Elle est parfaite, exactement comme je l'avais imaginée, mystérieuse, un brin farouche, sublime, vraiment :3
Je ne le répéterai jamais assez, mais tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse que tu ais choisi Adelynn ! Mon beau brun n'attendait plus qu'elle, on va s'éclater dans les Rp's, je te le promets !

Zélie, je te souhaite officiellement la bienvenue parmi les expiés ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nouveau membre
Nombre de messages :
32
Date d'inscription :
29/08/2014
Localisation :
Village
Avatar actuel :
Arielle Kebbel

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Nov - 16:35

Encore merci pour tous vos commentaires ! Clarence, contente qu'Adelynn te plaise, et vivement la rencontre de nos personnages :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vrai de vrai, cent pour cent pur jus
Nombre de messages :
316
Date d'inscription :
05/07/2013
Localisation :
Partout
Avatar actuel :
Garrett Hedlund

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Nov - 18:11

Welcome welcome, quelle belle rentrée en matière O_O
J'attends avec impatience tes rps :3





MIA SAN MIA
"We are who we are"


Revenir en haut Aller en bas
avatar

almost grown
Nombre de messages :
652
Date d'inscription :
15/07/2013
Localisation :
Vivendale
Avatar actuel :
Willa Holland

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Nov - 23:00

Bienvenue :3


Linelleray
— « Et de plaisirs noirs et mornes... » —
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nouveau membre
Nombre de messages :
32
Date d'inscription :
29/08/2014
Localisation :
Village
Avatar actuel :
Arielle Kebbel

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Nov - 13:40

Merci à toutes =] ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vrai de vrai, cent pour cent pur jus
Nombre de messages :
331
Date d'inscription :
14/11/2013
Avatar actuel :
Ian Somerhalder

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Nov - 15:59

Hey bienvenue Zélie :3 une très bonne fiche et surtout une histoire riche. Sans oublier l'adorable Arielle ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nouveau membre
Nombre de messages :
32
Date d'inscription :
29/08/2014
Localisation :
Village
Avatar actuel :
Arielle Kebbel

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Nov - 9:55

Merci à toi =] ♪
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
réponse rapide
pour répondre plus vite que son ombre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: 
- administration -
 :: Welcome, welcome :: Billets des Nordiens
-