Partagez|




Vinciane de Habstône — « People hurt things that can be hurt. »

losing a battle... still fighting for the war
avatar

Vrai de vrai, cent pour cent pur jus
Nombre de messages :
411
Date d'inscription :
03/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juil - 15:54





Vinciane Thaïs de Habstône
— Sometimes, people are not what they seem. —

Depuis quelques années, Vinciane commence à croire que si « enfance » rime avec « innocence », ce n'est pas tout à fait un hasard. Avant, ce n'était qu'une assonance comme une autre. Elle lui évoquait des images claires, épurées, tranquilles et belles. C'était vraiment poétique. Désormais, elle s'entache du liquide mémoriel, elle s'enroule dans le drapé du souvenir. La rime lui paraît aussi amère que douce. Sur le moment, elle saisit d'un élan de joie, puis elle laisse un arrière-goût douloureux. Être un enfant... elle n'a, finalement, rien connu de plus simple. Il s'agissait de se laisser porter. On ne contrôlait rien, mais on avait l'impression d'être le roi du monde. A vingt ans, on doit être sorti de l'enfance. Si on le refuse, la vie s'évertue à nous arracher notre innocence. Elle nous bafoue jusqu'à ce que l'on abaisse les barrières et que la pureté s'échappe à grands coups de sanglot, jusqu'à ce que le corps ne la vomisse et ne s'arrache les tripes. Même être enrubanné dans le cocon de la haute société ne suffit pas. Pis encore, on s'y croit à l'abri, tandis qu'en réalité... on fonce droit dans le mur, sans protection.


♦ Nom + type de lien

Bonorum capite in nullo trahebatur vel catenarum et onere quod capite quod sufficiente bonorum delatus sufficiente solo tenus fovisse aut aut militarium quod quod quasi aut aut rumore damnabatur militarium onere multatione vel delatus trahebatur hostiles postulatus capite postulatus suos urgente solo vel inter vel sufficiente delatus esset postulatus  

♦ Nom + type de lien

Bonorum capite in nullo trahebatur vel catenarum et onere quod capite quod sufficiente bonorum delatus sufficiente solo tenus fovisse aut aut militarium quod quod quasi aut aut rumore damnabatur militarium onere multatione vel delatus trahebatur hostiles postulatus capite postulatus suos urgente solo vel inter vel sufficiente delatus esset postulatus  


Revenir en haut Aller en bas
réponse rapide
pour répondre plus vite que son ombre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
  :: 
- administration -
 :: Fiche de Liens
-